Premier questionnaire utilisateurs

Le vendredi 16 février 2018 restera à jamais marqué dans les mémoires, et pour cause : c’est en ce jour fatidique que nous avons publié le tout premier questionnaire utilisateurs Caliopen !

1 mois plus tard vous avez été 178 à répondre, voici un résumé de ce qui en ressort.

 

1 – Données démographiques

Vous avez entre 14 et 72 ans, pour un âge moyen de 37,7 ans

Vous êtes 86% d’hommes, 8% de femmes, et 6% de “autre/non-défini”. Une majorité de barbus donc.

Vous êtes 90% à résider en France, et 5% en Belgique. D’autres habitent en Suisse, Allemagne, Bolivie, Etats-Unis, Inde, Laos, Pays-Bas, Royaume-Uni, …

Vous êtes 89% à vouloir utiliser Caliopen en Français, et 10% en Anglais. Le 1% restant est partagé entre ceux qui veulent l’Allemand et l’Espagnol.

Courbe des âges et camembert du genre

 

2 – Communication et utilisation

Vous avez principalement entendu parler du projet par Twitter, La Quadrature Du Net, ou Framasoft (40% chacun).

Vous suivez surtout l’actualité Caliopen par les mails (60%) mais aussi par le blog et Twitter (32% chacun). Février était assez calme, on vous promet plus d’actu pour mars !

Vous êtes 28% à nous avoir déjà contacté pour un bug ou autre. N’hésitez pas à faire remonter le moindre problème ou question : c’est comme ça qu’on va améliorer Caliopen !

Vous préférez nous contacter par mail (66%), mais aussi par la plateforme feedback (44%). Ça tombe bien : elle est là pour ça !

Vous utilisez surtout Caliopen sur ordinateur (portable 72%,  bureau 63%) mais aussi sur smartphone (21%). Un village d’irréductibles l’utilise sur tablette (7%).

 

3 – Clients de messagerie

Sans surprise, Gmail et Thunderbird sont les clients mail que vous utilisez le plus. Protonmail arrive en 3e, suivi par le reste du peloton.

Clients mail

 

Du côté de la messagerie instantanée, c’est plus varié. En mettant le client SMS natif sur smartphone à part, il y a 7 clients principaux. Dans l’ordre : Skype, Facebook Messenger, WhatsApp, Signal, Google Hangouts, Slack, et Telegram, et près de 40 (!) autres clients.

Clients de messagerie instantanée

 

4 – Confidentialité

Vous êtes 30% à chiffrer vos messages par clé PGP, ce qui est énorme ! Caliopen devrait pouvoir gérer PGP pour la bêta en septembre, avec une interface simplifiée pour accompagner celles et ceux voulant s’y mettre.

Si vous êtes 95% à savoir ce que sont les métadonnées, vous êtes près de 40% à ne jamais les consulter. Pourtant elles contiennent des informations cruciales sur vos échanges ! On prévoit bientôt d’intégrer les métadonnées à l’interface Caliopen, avec plusieurs niveaux de complexité de l’affichage afin que même les débutants puissent s’y retrouver.

 

5 – L’interface Caliopen

Dans l’ensemble vous ne trouvez l’affichage ni trop compact ni trop aéré, tout appareil confondu : preuve qu’on s’en sort pas trop mal :P

Concernant le thème, 2 écoles s’affrontent : les partisans de l’interface sombre actuelle (50%) et ceux aspirant à une interface plus claire (50%). Qui l’emportera ?! La prochaine version apportera un thème clair, mais le côté obscur n’a pas dit son dernier mot…

Vous êtes plus de 40% à ne pas avoir remarqué la visite guidée. Ce n’est pas dramatique car elle est encore relativement vide, mais elle sera bientôt plus visible (et plus utile).

 

6 – Les fonctionnalités à venir

Le moment que vous attendez tous !

Ci-dessous un tableau synthétisant vos demandes et besoins vis à vis de Caliopen, du plus important et urgent (7) au plus anecdotique et/ou long terme (1). Les fonctionnalités en bleu seront implémentée dans la version 0.9 qui devrait sortir très (très) vite.

Ce qui arrive dans la 0.9 :

Parmi les 3 fonctionnalités les plus attendues, la gestion des fichiers-joints arrive en tête. Ça tombe bien : elle est quasiment finalisée, avec des miniatures pour identifier le type de fichiers d’un coup d’œil. Le calcul de la confidentialité et l’agrégation vont prendre un peu plus de temps, mais ça arrive !

Autre nouveauté de la version 0.9 : le design ! Avec une refonte de l’interface et une image de fond.  N’hésitez pas à faire vos retours dessus.

Certains se sont plaints de l’import de contact qui ne fonctionne pas : ce sera corrigé. L’export et le partage arriveront par la suite.

Une première version de la gestion des terminaux est en préparation. Cela vous permettra de contrôler les appareils et navigateurs que vous utilisez pour vous connecter. Rien de surprenant jusque-là, bon nombre de clients proposent déjà cette option de sécurité. L’atout de Caliopen est qu’une fois l’indice de confidentialité implémenté, le terminal utilisé sera pris en compte dans l’équation de cet indice. Vous pourrez aussi gérer l’affichage de vos échanges pour, par exemple, masquer les messages contenant des informations sensibles lorsque vous êtes sur votre smartphone dans les transports en communs.

 

Quelques commentaires sur des fonctionnalités qui arriveront plus tard :

Pour celles et ceux ayant des problèmes de lenteur et/ou de messages non-reçus : l’infrastructure et le suivi des serveurs devrait s’améliorer en avril. En attendant on vous encourage à nous faire part des problèmes rencontrés sur feedback.caliopen.org dans la catégorie bugs.

Nous allons aussi développer la communication autour du projet : mettre à jour la documentation sur le site et GitHub, créer une newsletter pour des nouvelles plus fréquentes, avec plus d’articles de blog, de tweets et de toots.

Vous êtes plus de 50% à attendre l’appli smartphone. Ce n’est pas pour tout de suite, mais ça aussi ça va venir ! En attendant, vous pouvez toujours accéder à Caliopen via navigateur sur votre smartphone.

Une fois Caliopen en version stable, chacun pourra héberger sa propre instance. Nous sommes ici dans du long terme, mais les premiers systèmes d’exploitation supportés devraient être Debian et Linux (ceux qu’on utilise actuellement).

Certains demandaient quand on aura une API publique : on en a déjà une ! On mettra prochainement de la documentation à son sujet sur GitHub.

 

Ce qui n’est pas prévu actuellement :

Les dossiers sont une fonction tout droit héritée des clients mail classiques. Mais Caliopen sera un agrégateur de mails ET de messageries instantanées. Nous préférons donc nous baser sur les usages que les utilisateurs font des dossiers et amener les messages autrement, par les contacts et les fils de discussion. Donc pas de dossiers dans Caliopen, de la documentation arrivera bientôt sur GitHub sur ces choix de design.

Pas d’addon sur un client tiers (Thunderbird ou autres) : in fine Caliopen sera un agrégateur de messagerie mesurant le niveau de confidentialité des différents canaux, adresses, et contacts et orientant l’utilisateur vers le canal offrant le plus de confidentialité. Donc trop lourd pour un simple addon.

Pas de partenariats pour l’instant : actuellement on se concentre sur Caliopen et uniquement Caliopen afin d’avoir une version stable et complète au plus vite. Rien n’empêche des partenariats ensuite bien-sûr :)

Pas de contribution par FramaGit : il n’existe, à notre connaissance, pas de méthodes pour facilement synchroniser GitHub et FramaGit. Permettre de contribuer par FramaGit reviendrait donc à nous donner plus de travail que vos contributions nous apporteraient :(

Pas de fonction bloc-notes ou snooze prévue : on se concentre sur le cœur de Caliopen pour l’instant, mais vous pouvez bien-entendu venir contribuer ces fonctions sur GitHub ;)

 

7 – Le hackathon

Vous êtes actuellement 11 à vouloir participer au hackathon, et 32 peut-être. La question était assez floue vu qu’il n’était pas question de date, de lieu ou de programme.

A priori ça devrait se dérouler dans les locaux de Gandi.net (Paris 13e) un weekend d’avril.

On compte organiser différents ateliers : programmation, design, réflexion, ainsi que la possibilité de participer à des tests utilisateurs en avant-première mondiale !

Plus d’infos dans le courant du mois ;)

 

 

Laisser une réponse