Le baromètre du numérique 2017

Chaque année L’Arcep, le Conseil général de l’économie (CGE) et l’Agence du Numérique publient leur enquête sur la diffusion des outils numériques et l’évolution de leurs usages.

Bon, c’est publié en décembre, donc ça fait plus de 7 mois depuis la publication de l’étude 2017… mais on s’est dit que ça restait sympa de faire un billet de blog sur le sujet.

On va ici se concentrer sur les points pertinents pour Caliopen, l’étude complète étant disponible ici. Ce questionnaire a été réalisé auprès de la population française (2 209 personnes) en juin 2017, en face à face à domicile.

 


Données générales

 

“Le taux d’équipement des Français en divers appareils.”

 

L’ordinateur reste le plus répandu mais semble toucher un plafond à 81%, au contraire du smartphone (73%, +8 points en 1 an) et de la tablette (44%, +4 points en 1 an). À ce rythme le smartphone aura rattrapé l’ordinateur pour le sondage 2018.

 

Les modes de connexion utilisés à domicile.

 

78% des Français se connectent sur ordinateur via un réseau fixe, 64% toujours sur réseau fixe mais via téléphone portable ou tablette, et 51% sur réseau mobile. La question n’ayant pas été posée en 2015, est affichée sur le graphique la moyenne de 2014 et 2016. En règle générale une connexion fixe est plus sécurisée qu’une connexion mobile, donc si vous avez le choix utilisez plutôt votre box que votre smartphone pour surfer sur les internets.

 

Les utilisations du smartphone.

 

64% des Français possédant un smartphone l’utilisent  pour naviguer sur internet, 60% pour consulter leurs mails, 55% pour télécharger des applications, 44% pour regarder des vidéos, 43% pour écrire par messagerie instantanée, et 31% pour téléphoner par messagerie instantanée. Plus généralement on voit que toutes les utilisations ont grandement progressé entre 2016 et 2017, de 9 points en moyenne.

 


Les messageries instantanées

Le nombre de logiciels de messagerie instantanée utilisés.

 

La majorité des Français (56%) n’utilise pas ce genre de logiciels. Chez les utilisateurs, on en a plutôt 2 (17%), 1 (12%), 3 (9%) ou plus rarement davantage (6%). Sans surprises ce sont plutôt les jeunes qui utilisent ce genre de services, en particulier les 18-24 ans, qui sont 65% à les utiliser tous les jours, contre 35% pour la population générale.

 

Le logiciel le plus utilisé chez les utilisateurs de messageries instantanée.

 

36% des Français utilisent en majorité Facebook Messenger, 27% WhatsApp, 12% Snapchat, idem 12% iMessage, 5% Viber, 4% Skype, et 4% en utilisent un autre. Messenger et WhatsApp appartenant tous deux à Facebook, ce sont 63% des Français qui utilisent majoritairement les services du géant pour leurs messages instantanés.

Ceci-dit, 64% des Français indiquent utiliser davantage les SMS que les services de messagerie instantanée pour communiquer, faisant du SMS le service majoritaire. L’envoi et réception de SMS est prévue dans Caliopen, mais il faudra d’abord développer une application native pour smartphone, donc ce n’est pas pour tout de suite mais ça viendra !

 


Les appareils

La fréquence d’utilisation des appareils.

 

Près de 8 Français sur 10 utilisent un smartphone tous les jours, et 93% en ont touché un au cours des 6 derniers mois. En comparaison 53% utilisent quotidiennement un ordinateur à domicile, et 21% une tablette. 30% utilisent tous les jours un ordinateur au travail.

 

Le principal appareil utilisé pour se connecter à internet.

 

Duel au sommet entre le smartphone (42%) et l’ordinateur (38%), le smartphone arrivant en tête. 7% des Français utilisent majoritairement une tablette, 1% une télévision, et 12% ne se connectent pas à internet (mais comment font-ils ?!)

 

Le principal appareil utilisé pour envoyer des mails.

 

Sans surprise l’ordinateur est majoritaire (49%), suivi par le smartphone (28%), la tablette (5%), et les autres (18%, comprenant les téléphones pas smart, PDA, consoles de jeu et autres). Si on consulte bien ses mails sur smartphone, c’est surtout sur ordinateur qu’on les envoie. A voir si on incorpore un mode “consulter” dans Caliopen ?

 

Le principal appareil utilisé pour envoyer des mails, en fonction de l’âge.

 

Ces résulats sont cependant à croiser avec l’âge, les moins de 24 ans envoyant en majorité leurs mails sur smartphone.

 


Les risques sur internet

Frein à l’utilisation d’internet “lié au données personnelles” versus “pas de frein”.

 

Le principal frein à l’utilisation d’internet est la protection des données personnelles, ci-dessous l’évolution l’évolution de ce frein comparé à l’absence de frein (dans la liste proposée). On constate une prise de conscience des enjeux de vie privée entre 2008 et 2011, pour venir se stabiliser à 1 tiers de la population. L’absence de frein a quant à elle chuté en 2011, pour reprendre sa lente ascension et arriver à 29% des Français en 2017.

 

Frein à l’utilisation d’internet “lié au données personnelles” versus “pas de frein”, en fonction de l’âge.

 

Si on s’intéresse à l’âge des répondants, les 12-17 ans sont majoritairement “sans freins” alors que les 18-24 sont les plus préoccupés par l’usage des données personnelles, préoccupation qui retombe chez les 25-39 ans.


 

Conclusion

Le smartphone s’impose progressivement par rapport à l’ordinateur, la tablette progresse aussi dans une moindre mesure.

La messagerie instantanée avance aussi, même si le SMS reste encore le moyen privilégié pour envoyer des messages sur smartphone.

Les mails s’écrivent encore majoritairement sur ordinateur, mais les choses pourraient s’inverser avec la prochaine génération d’utilisateurs.

Un tiers des Français se sent concerné par l’utilisation des données personnelles, un autre tiers ne ressent pas de frein particulier à utiliser internet.

 

Voilà, voilà, c’est tout pour aujourd’hui o/

 

Une Réponse à “Le baromètre du numérique 2017”

Laisser une réponse