Ceci est une révolution

Coucou bonjour bonnes fêtes and a happy new Caliopen.

Essayez l’Alpha !

Pour cette fin d’année on vous a mis les petits plats dans les grands, et surtout les petits messages Twitter dans les grands emails : pour la première fois depuis le début du projet on peut vraiment voir sinon la ligne d’arrivée (snif) au moins ce qui définit Caliopen.

L’aggrégation des correspondances privées.

En deux clics avec l’OAuth, hop hop, vous pouvez désormais ajouter votre compte Twitter à vos «identités externes » et recevoir directement les messages privés de l’oiseau bleu dans vos discussions Caliopen. Si vous commencez une discussion via MP pour échanger vos emails et poursuivre le débat, le début et la suite de la conversation avec votre correspondant est réunie dans un seul espace.

Désormais la correspondance privée numérique n’est plus définie par l’outil utilisé, mais par celui avec qui on discute. Quel que soit le protocole. Ceci est une révolution.

Oui, ok, d’accord : seulement le début d’une révolution. Deux protocoles pour le moment. Mais deux, c’est déjà le début d’une bande et, promis, d’autres protocoles seront bientôt ajoutés (d’ailleurs si vous voulez jouer avec nous et intégrer celui qui vous plait le plus, vous êtes le bienvenu).

Alors, bien sûr, il reste un long chemin pour atteindre l’objectif, et ce sera un chemin au moins aussi politique que technique. Aujourd’hui, malgré la promesse du « Droit à la portabilité des données », un bon nombre de vos échanges privés sont surtout… privatisés

Impossible par exemple d’accéder à votre messagerie privée Facebook de l’extérieur (sauf si vous vous appellez Apple ou Netflix) : vous devez payer (en données personnelles) pour lire vos propres messages et ceux de vos proches. Ce piège-là, j’en ai peur, nous n’en serons libérés que quand la loi contraindra les géants à l’interopérabilité, ouvrant ainsi la voie non seulement à Caliopen, mais aussi et surtout à la possibilité de pouvoir sortir de l’hypercentralisation du Web dont presque chaque jour nous voyons les effets délétères sur nos sociétés.

Sur ce thème, Laurent donnera une conférence (en anglais, haha) au prochain FOSDEM.

En attendant la (vraie) révolution du Web commercial, il nous reste encore de quoi faire du bon côté de la force. Ajouter, par exemple, les messages privés Mastodon dans vos timeline Caliopen. C’est notre prochain objectif.

Et puis, parce que quand même c’est du boulot dont on est pas peu fiers, vous laisser découvrir la nouvelle UI, nos nouvelles couleurs, l’OAuth Gmail qui vous permet de recevoir et d’envoyer vos emails Google directement depuis Caliopen en 2 clics, le changement d’identité externe à l’envoi des messages, en on en passe.

Tout reste à faire, mais beaucoup est déjà fait. Pas encore tout à fait de quoi qualifier la release 0.14 de version Beta, mais pas très loin.

En 2019, en tous cas :)

Laisser une réponse